Offrez-vous les avantages fiscaux,
le meilleur de la formation et de l’information

Actualités

Le commerce équitable poursuit sa forte croissance

Les produits issus du commerce équitable ont dépassé les 2 milliards d’euros de ventes en 2021.

Le marché français des produits labellisés équitables, c’est-à-dire ceux garantissant des prix stables et rémunérateurs aux producteurs, poursuit son dynamisme. Ses ventes se sont élevées à 2,04 Md€ en 2021, en croissance de 11 % sur l’année, selon les derniers chiffres du collectif Commerce Équitable France. Un dynamisme tiré à la fois par les produits issus des filières internationales dont les achats sont en progression de 12 %, à 1,3 Md€, et ceux originaires de France, en hausse de 9 %, à 700 M€. Le made in France poursuit sa percée mais les produits venant de l‘étranger restent majoritaires avec une part de marché de 65 %. Cette dynamique est d’autant plus remarquable qu’elle s’inscrit dans un contexte de marché marqué par les problèmes d’inflation, de pouvoir d’achat et la flambée des prix des matières agricoles depuis la guerre en Ukraine. « Les consommateurs confirment leur attachement aux valeurs de juste rémunération des producteurs et les achats de produits issus du commerce équitable dépassent pour la première fois la barre des 2 Md€ » précise le collectif dans un communiqué.

Les denrées alimentaires représentent 95 % des ventes totales de produits équitables. Elles regroupent plus de 10 200 références, en hausse de 36 % entre 2020 et 2021, commercialisées sous 8 labels différents : Max Havelaar, Fair for Life, Agri-Éthique France… En termes de catégories, le marché est fortement concentré. Dans les filières internationales, le café, les produits chocolatés et les bananes représentent les trois quarts des ventes. Pour les filières françaises, ce sont la boulangerie, les produits laitiers et les fruits et légumes qui concentrent l’essentiel de l’offre. Côté circuits, la grande distribution truste 46 % des ventes en valeur, devant les boutiques bio et équitables qui affichent une part de marché de 27 % fin 2021.



Retour aux actualités